Sabre seljoukide fin XIIème-début XIIIème

L’usage des lames courbes est assez rare à la fin du XIIème siècle en Terre Sainte, les peuples de l’Islam semblent lui préférer les lames droites (« Sayf ») et parfois de facture occidentale. L’exception vient des Türks dont l’origine nomade les incline a utiliser une arme connue sous le nom de « sabre ». J’ai décidé de refaire faire un sabre pour mon Ghulam dont l’origine est justement Seljoukide. Pour ce faire, j’ai principalement utilisé les travaux de David Nicolle (encore une fois...) et j’ai fait forgé une arme à partir de deux sources principales.

La première des sources est la découverte à Nishapur dans l’est Iranien de quillons en bronze, d’une bouterolle et d’un support d’attache de fourreau du même métal . Ces pièces dans leur contexte de découverte ont été datée du X-XIème siècle et sont détenues au Metropolitan Museum of Art de New York N°40.170.168. D. Nicolle affirme que la forme, les motifs et le type de montage s’est pérenisé pour les siècles ultérieurs et reprend d’ailleurs cette source dans la description d’un sabre de la fin du XIIème s. dans « Saracen Faris » p38.

La deuxième source est une lame Türk datée des années 1200 détenue par la Vaduz Furusiyya Art Fondation. La courbe de la lame est assez prononcée et mesure 74,4cm, la soie fait environ 10cm. La singularité de cette lame est la "bague dentelée" de bronze qui gaine le fort de la lame sur les dix premier centimètre. Il s’agit d’une "mode" qu’on observe sur de nombreux sabre du Xème au XIIIème siècle.
Le fourreau est en bois, stuqué et recouvert de cuir. Les motifs stuqués reprennent des motifs récurrents de l’art islamique du XIIème et XIIIème sicèle.
Il m’a semblé intéressant de mixer les deux sources pour constituer une seule arme.

Les deux artisans qui ont travaillé a l’élaboration de cette arme sont :
Robert Łazińscy qui a coulé les pièces de bronze de l’arme et du fourreau. Il egalement fabriqué entièrement le fourreau lui-même. D’une grande qualité d’écoute et d’une grande qualité de travail, je recommande chaudement cet artisan Polonais haut de gamme.
lazinski@amsint.pl
http://www.ancientcrafts.pl/sreWcze_en.php
Marcin Weglinski pour la forge de la lame et le montage de l’arme.
adresse :
ul Rembielinska 10a m 17
03-343 Warszawa.
(pas de site internet)
Marcin forge des lames pour l’armée polonaise. Ces delais sont trés longs mais la qualité de son travail vaut la peine d’attendre.



images


Lame + montage quillons
554 x 1694 px
124.5 ko

Dessins de Mc Bride montrant le montage supposé de la garde et des quillons + lame conservée


Croquis du fourreau (Mc Bride)
893 x 844 px
144.4 ko

Eclaté du foureau de Nishapur


Sabre1
678 x 448 px
123.7 ko

sabre2
422 x 560 px
112.2 ko

sabre3
918 x 203 px
65.4 ko

sabre4
639 x 428 px
50.3 ko

sabre5
513 x 705 px
102.5 ko

sabre6
278 x 756 px
77.6 ko

sabre7
284 x 480 px
53.8 ko

sabre8
477 x 268 px
30.1 ko

Sabre
584 x 459 px
77.5 ko

Warqa wa Gulsha - Manuscrit Irano Turk, Fin XIIeme début XIIIeme, Istambul



Espace privé ] [ Forum membres ]

Suivre la vie du site

Valid XHTML 1.0 Transitional Valid CSS! Site réalisé avec SPIP

Site réalisé avec SPIP 2 - Squelette Babel sous licence GPL