Kaftan à ouverture frontale

Mon kaftan (images 6, 7 et 8) a été inspiré par la publication de Max Tilke, Oriental costumes, their design and colors, Berlin, Wasmuth, 1922, ainsi que par un manuscript iranien et l’art seldjoukide et mamelouk.

Il est composé de de laine bicolore sur le devant et doublé de soie dorée, avec des boutons argentés. Un vêtement bicolore en laine est assez spécifique et mon opinion se base sur divers exemples d’orfévrerie seldjoukide et, plus largement, d’art musulman où l’on peut parfois voir que la partie centrale du vêtement est plus ornée que les manches. La meilleure illustration de ceci réside dans un fragment de coffret mamelouk du British Museum (image 1).

Le vêtement (dont la construction est inspirée par l’ouvrage de Max Tilke) possède des décorations triangulaires sous les boutons influencées par le manuscript d’al Hariri (images 2, 3 et 4).

Les bandes à tiraz constituaient un type très fréquent de décor, ici à base de laine brodée, avec une écriture de style coufique. Elle propose une phrase attribuée à l’Imam Ali "Si la pauvreté avait été un homme, je l’aurais tuée" (image 5).



images


Image 1
512 x 428 px
52.8 ko

Coffret mamelouke XIIIe ou début XIVe


Image 2
189 x 236 px
14.7 ko

Extrait du manuscript d’al Hariri


Image 3
189 x 236 px
10 ko

Extrait du manuscript d’al Hariri


Image 4
189 x 236 px
11.6 ko

Extrait du manuscript d’al Hariri


Figure 5
800 x 600 px
151.2 ko

Mes bandes à Tiraz


Image 6
640 x 480 px
102.7 ko

Mon kaftan - vue de face


Image 7
640 x 480 px
85.6 ko

Mon kaftan - vue de la doublure


Image 8
640 x 480 px
112.1 ko

Mon kaftan - détail d’un bouton en argent



Espace privé ] [ Forum membres ]

Suivre la vie du site

Valid XHTML 1.0 Transitional Valid CSS! Site réalisé avec SPIP

Site réalisé avec SPIP 2 - Squelette Babel sous licence GPL