Peire lo Naut

Personnage de milieu populaire, Peire est un paysan auvergnat habitant le plateau du Limon, entre Dienne et Apchon, au-dessus de Cheylade. N’ayant pas de bien, il est brassier, payé à la journée et sert souvent de vacher ou de berger pour les bêtes des propriétaires plus fortunés, comme les frères cisterciens de la grande de Graule non loin.

Articles

Bâton / crosse de berger


Pour le berger, un des accessoires essentiels, et attribut constitutif dans l’iconographie, est sa crosse, ou son bâton. On ne parle pas encore de houlette car le terme apparaitrait seulement au XIIIe (selon le Littré). Et le crochet métallique terminal n’existe pas avant la fin du Moyen Âge. J’ai pu repérer deux types de bâtons fréquemment représentés : le premier est un simple bâton droit, avec éventuellement une poignée en T à la partie sommitale (figures 1 à 4). Il (...)

Moufles de peau


Estimant que Peire se trouvait souvent à l’extérieur avec une météo difficile, je me suis posé la question de la protection des mains. Etant donné qu’il n’a pas à travailler précisément, des moufles pouvaient faire l’affaire. J’ai trouvé une source iconographique occidentale de travailleur rural avec de telles protections sur le portail de Chartres, un paysan taillant sa vigne. Les conditions de conservation des éléments de cuir, étoffe et peau n’étant (...)

Chape à penne


On trouve le terme penna en vieil occitan, signifiant fourrure. Le mot n’est d’ailleurs pas circonscrit au sud de l’Europe puisqu’il existe également dans le monde anglo-normand par exemple. On s’en sert souvent en relation avec des vêtements de protection du style manteau. Selon les idiomes, on trouve penne, panne, pane, pene. Je viens de découvrir, tout récemment, que le terme d’esclavine semble pouvoir être utilisé pour un tel vêtement. Pour la (...)


Espace privé ] [ Forum membres ]

Suivre la vie du site

Valid XHTML 1.0 Transitional Valid CSS! Site réalisé avec SPIP

Site réalisé avec SPIP 2 - Squelette Babel sous licence GPL