Ebles le Teysson

Ebles est originaire d’un petit village limousin du fief de Maumont, dans le Vicomté de Ventadour. Il accompagne son seigneur Archambaut de la Beyssarie (époux de Marie de Maumont) dans son exil en Terre Sainte (voir Marie de Maumont).

Son surnom signifie « Blaireau » : il est originaire du village de Teyssonnière (littéralement « la tanière des blaireaux ».

Articles

Arc occidental XIIe siècle


L’arc : C’est un arc simple monoxyle, en orme. Il a été réalisé d’après une source archéologique par Pierre Lansac (Site : http://www.archerie-primitive.com ) tirée du livre de Valérie Serdon « Armes du diable. Arcs et arbalètes au moyen-âge ». L’arc en question a été retrouvé sur le site de Pineuilh (Gironde). « Le site de Pineuilh(...) a livré un arc de 1,25 m environ de longueur. Il est confectionné en orme et présente des encoches destinées à fixer la corde à (...)

L’habillement


Ebles porte un costume civil occidental standard pour l’époque. Braie, chainse, chausses, cotte, le tout en lin (chausses de laine selon la saison). L’arrivée récente de la suite d’Archambault de la Beyssarie en Terre Sainte fait que l’équipement n’a pas encore subi d’influence marquée de l’Orient. Son couvre-chef, dont la forme est typique du XIIe siècle, est d’un tissu de laine brodé sobrement en adéquation avec son rang modeste. Il (...)

Equipement de voyage


Le baluchon : Pour transporter ses maigres effets, Ebles possède un baluchon dont nous trouvons quelques traces dans l’iconographie XIIe. Le tissu est un lin grossier et solide. Son ouverture est cachée par les replis lors du déplacement. Le sac : En simple lin, sa forme est banale et permet de transporter de quoi se sustenter (vaisselle et victuailles).


Espace privé ] [ Forum membres ]

Suivre la vie du site

Valid XHTML 1.0 Transitional Valid CSS! Site réalisé avec SPIP

Site réalisé avec SPIP 2 - Squelette Babel sous licence GPL